Pierre-Yves BOUGUET
La Frette
 

Présentation
Histoire
Galerie de Photos
Plan


Informations
 

Pratiques
Municipales


Les Associations
 

Culturelles-Sportives-Divers


Infos Culturelles
 

Les artistes Frettois


Enfance

 

Ecoles-Crèche
Cantine

Evènements
 

Calendrier
Divers


Courrier
 

Vos courriers
Nous écrire


A lire
 

Fiches de lecture

 
Dès l’âge de 15 ans, Pierre-Yves Bouguet, né en 1964 à Conflans Ste Honorine, entre aux Arts Appliqués de Paris . Parallèlement, il suit des cours dans un Atelier Place des Vosges. Cette solide formation l’amène quelques années plus tard à intégrer  les Beaux-Arts de Paris, d’abord dans l’atelier d’ISCAN puis dans celui de VELICkOVIC. Diplômé de cette école à 23 ans, il entamera alors une série d’expositions collectives qui l’amèneront de Paris à Bordeaux ou Blois ...
Après Berlin, il pourra sinon continuer à peindre (il en rapportera  de magnifiques croquis !) du moins, exercer ses talents d’illustrateur au sein du journal des Armées. Métier qu’il continuera à pratiquer pendant quelques années, pour des journaux internes d’entreprises, avant de choisir de se consacrer pleinement à la peinture.
C’est ainsi qu’il a exposé à Nice, ce qui lui a valu une présentation de ses travaux sur TV Monte-Carlo, dans diverses  villes de la région  parisienne (Herblay, Versailles, Ville D’Avray...), à Paris. Nombres de ses tableaux, des dessins dans la plupart des cas, ont été vendus dans des salles de ventes (Strasbourg, Bordeaux...). Enfin, il a exposé dans la galerie F. Delaporte pendant plusieurs années.
Travailleur acharné (sa production d’oeuvres est impressionante et variée !) féru d’histoire de l’art, il avoue une préférence pour BACON et WEISBUSH, mais aussi pour REMBRANDT en ce qui concerne la technique. Celle-ci est d’ailleurs pour lui source de recherche constante : il conserve une technique «classique» pour ses huiles sur toile (voir les reproductions sur le site) en utilisant les glacis, l’émulsion grasse, la poudre de marbre pour la matière et les empâtements.
Ses huiles sur toile, le plus souvent de grands formats, travaillent le personnage, la gestuelle en s’inspirant de la Comedia Delle Arte, et d’une manière moderne : absence de modèle (même chose pour les nus) pour ne pas retenir l’anecdocte ; il réorganise l’espace et les personnages avec les valeurs.              
Son oeuvre est riche, étonnante de maturité et ne saurait laisser indifférent. Tous les amateurs d’art, et ceux qui souhaitent que de jeunes talents puissent être connus et reconnus sont invités à le découvrir.
 

Huiles sur toile : cliquez sur l'image pour l'agrandir

 
1 - Le joueur de dé
(100 x 73)
2 - Réflexion
(92 x 73)
3 - Deux joueurs
(100 x 81)
4 - Confidences
(146 x 114)
       
5 - Le masque
(46 x 65)
6 - Condamné (III)
(92 x 54)
7 - L'homme au chapeau
(54 x 65)
8 - Condamné (II)
(60 x 92)
"Ces quelques toiles appartiennent  à des cycles de travaux différents : certains sont davantage issus de la Comedia Delle Arte (n°5 par exemple), d'autres prennent comme prétexte le jeu (n°1, n°3 par exemple), d'autres sont issus d'un cycle illustrant le portrait, donc instantané d'un regard, d'un mouvement, d'une attitude (n°8, 4, 6, 7, 2). Ces travaux correspondent donc à des époques différentes (ex: n°7, 1998)."

 

 

   
I La Frette I Infos pratiques I Infos municipales I Les Associations I Infos Culturelles I Enfance I Evènements I Courrier I A lire I